Publié par Laisser un commentaire

Quelle formation en gestion de base choisir ? (comment obtenir le certificat de gestion)

Obtenir le certificat de gestion de base

Vous avez besoin de la gestion de base pour créer n’importe quelle entreprise de commerce et d’artisanat en Wallonie ou à Bruxelles. Vous avez vérifié que ni votre diplôme, ni votre expérience ne peuvent prouver que vous avez les connaissances de gestion. Vous savez que le prêt de gestion comporte des risques. Si vous devez obtenir le certificat de gestion de base, il vous reste deux solutions :

(1) soit réussir une formation longue en gestion de base,
(2) soit réussir l’examen du jury central de gestion de base.

Si vous choisissez de passer l’examen, vous pouvez le préparer tout seul, à l’aide du syllabus officiel. Mais tout n’est pas bien expliqué dedans et les 240 pages du bouquin peuvent faire peur. Au final, à moins d’être à l’aise avec l’étude d’un syllabus et les calculs: Vous devez choisir entre une formation en 160h et une formation accélérée, vraiment accélérée, en 16, 20 ou 24h… (ou encore des outils équivalents).  Mais quelle est la meilleure formation pour obtenir le certificat de gestion?

Dans cet article, je partage mon expérience de prof en école de promotion sociale et de prof de cours privé pour comparer les formations en 160h et celles en 16 à 24h. La comparaison va porter sur 7 points:

  1. Le lieu de la formation (où vous inscrire),
  2. Le prix de la formation (combien ça coute),
  3. Le nombre de candidats (combien vous serez)
  4. Le contenu des cours (ce que vous apprendrez),
  5. L’évaluation (comment vous serez coté),
  6. La certification (quand vous recevrez le certificat) et
  7. La durée de la formation (le temps que ça prendra).

Avant de commencer,

Il faut faire une légère différence entre les 2 grands groupes d’organismes qui proposent des formations en 160h:  les écoles de promotion sociale et les centres de formation professionnelle. Même si les deux organismes se basent sur la matière définie dans le même arrêté royal en 1998, la différence est de taille. Les écoles de promotion sociale dépendent de la Fédération Wallonie-Bruxelles, anciennement Communauté Française de Belgique. Les centres de formations sont eux rattachés au SPR Economie et emploi. Les deux types d’établissements sont subventionnés mais ils obéissent à des règles parfois différentes, par exemple, dans la sélection des formateurs. La Fédérations privilégiera le diplôme et exigera une aptitude pédagogique alors que les centres de formation professionnelle privilégieront l’expérience.

1. Lieu de formation

Dans l’annuaire des écoles de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous trouverez 116 écoles de promotion sociale en Wallonie et 27 à Bruxelles. Cliquez sur l’un des deux liens et vous en trouverez certainement une près de chez vous. Les centres de formation professionnelle sont moins nombreux. Le site de l’IFAPME présente 16 centres en Wallonie. L’équivalent bruxellois, l’EFP (SFPME) compte lui 1 centre à Bruxelles. Ces centres de formations risquent donc d’être un peu plus loin de chez vous qu’une école de promotion sociale.

Les cours en groupe privés sont essentiellement donnés à Bruxelles même si un de mes concurrents réuni ses élèves à Saint-Nicolas, près de Liège, et un autre propose ses services à Bruxelles, Mons, Namur, Charleroi et Liège. A coté des cours en groupe, il est également possible de suivre des cours par correspondances: en vidéo sur Internet ou sur papier, par courrier.

2. Prix de la formation

Les formations longues sont organisées par des asbl ou des organismes publics, elles bénéficient d’une exemption de TVA et sont subventionnées. Elles reçoivent une aide financière et humaine de l’organisme dont elles dépendent. Cela leur permet de proposer des formations moins chères et d’accorder certaines réductions au public précaire.

Dans tous les cas, à part l’une ou l’autre exception, les formations en 20h ne sont pas subventionées. Nous travaillons sous forme d’entreprises commerciales. Ceux d’entre nous qui respectent leurs obligations fiscales, facturent leurs services avec une TVA à 21% et supportent les cotisations sociales et l’impôt. Le coût est en conséquence plus élevé.

3. Nombre de candidats

Pour apprendre, le nombre d’étudiants est crucial. Il influencera directement le temps que le formateur pourra passer à répondre aux questions individuelles. Il augmentera aussi ses chances de percevoir les difficultés rencontrées par les participants. Face à un grand groupe, un prof ne peut que balancer la matière et espérer que les participants à la formation l’attrapent. En plus petit groupe, le professionnel demandera si tout le monde a compris et il prendra le temps de le vérifier.

Les aides accordées aux écoles et aux centres de formation, évoquées au point 2 dépendent du nombre d’étudiants inscrits dans l’école. Certaines écoles verront donc un intérêt à inscrire un plus grand nombre d’étudiants à leurs cours et vous risquez de vous retrouver dans des classes surpeuplées. Cela dit, il est possible de compter sur le décrochage des autres. La taille des groupes diminue habituellement au fil des leçons.

En formation accélérée, même sans subventions, les organismes ont eux aussi intérêt à remplir leurs locaux. Certains se fixent une limite et, parmi eux certains la respectent. Renseignez-vous et demandez une confirmation écrite ou faites une capture d’écran. N’hésitez pas à renégocier le prix si les promesses ne sont pas tenues.

4. Contenu des cours

Le contenu de la gestion de base a été défini dans un arrêté royal paru en 1998. On y retrouve les titres mais pas le détail de ceux-ci. En considérant uniquement les formations que je donne à titre privé et celles que j’ai données en promotion sociale, je dirais que le contenu est essentiellement le même.

Pour passer de 160h à 24, la différence tient essentiellement
– dans quelques points évités comme la tenue d’une comptabilité simplifiée, la tenue d’une comptabilité en partie double,
– dans la méthode employée : une formation accélérée en 20 ou 24h laisse peu de temps pour partir du vécu des élèves, pour lire des articles d’actualité, pour analyser des textes de loi ou pour réaliser le business plan de l’élève…

5. Evaluation

Les formations courtes vous envoient à l’examen du jury central : 30 questions à choix multiples auxquelles vous devez répondre en 1h30.

Les formations longues vous évaluent en principe sur la réalisation d’un business plan et d’un plan financier. L’enseignant peut ajouter certains tests et certaines interros intermédiaires mais en promotion sociale, seul le travail final, dactylographié, imprimé et présenté devant un jury devrait compter (d’après le programme.)

Personnellement, je pense que l’examen officiel, s’il est bien préparé, peut être plus facile à réussir qu’une formation longue. En tout cas pour quelqu’un qui soit a peur de l’informatique, soit est très mauvais en français et n’est ni prêt à apprendre ce qu’il considérerait comme secondaire ni prêt à trouver de l’aide dans son entourage.

Au jury central, vous êtes seul face à la machine mais il « suffit » de cocher les bonnes réponses.

6. Certification

Si vous réussissez le jury central, vous obtenez normalement le certificat de gestion le jour même (sauf panne d’imprimante au jury, il sera alors envoyé dans la semaine)

En formation longue, vous recevrez une attestation de réussite dans les jours qui suivent la réussite de la formation. Le certificat suivra un an plus tard. Cela dit, rassurez-vous, l’attestation de réussite vous permettra de créer votre entreprise… le guichet d’entreprises vous demandera simplement d’ajouter le diplôme à votre dossier dès que vous l’aurez.

7. Durée

Les formations en 160h prennent de 10 semaines à un an. Le volume horaire par semaine varie selon la durée. Vous serez occupé une séance de 4h par semaine de septembre à juin, deux séances de 4h de janvier à juin ou trois à quatre séances par semaine pour une formation en 2,5 mois.

Les formations courtes peuvent être organisées en 2 jours consécutifs ou en 2 jours sur une semaine, en 5 ou 6 soirées réparties selon l’organisateur. De mon côté, je préfère 5 ou 6 soirées rapprochées qui me semblent un bon compromis entre capacité d’apprentissage et

Evidemment, vous ne recevrez pas le certificat à la fin de la formation mais seulement à la fin de l’examen. Il est donc important de réserver votre place à l’examen le plus tôt possible.

En conclusion

Mais alors, quelle formation en gestion choisir? Il est difficile de donner un avis tranché. Les deux types de formation présentent un intérêt. Vous apprendrez un peu plus de choses dans une formation en 160h. Néanmoins, ces formations demandent du temps et un investissement régulier sur une longue période, ce qui est parfois difficile à tenir, compte tenu de la situation familiale et professionnelle. Les formations courtes en revanche proposent le moyen le plus rapide d’obtenir le certificat de gestion de base. Il faudra néanmoins ajouter un temps de préparation personnelle à la durée de la formation, relire la théorie et refaire des calculs pour assurer la réussite de l’examen.